IMG-20210215-WA0005.jpeg

Don de sang et de plaquettes

(il y a aussi le plasma, dont on ne parle pas ici)

3,69% c’est le taux de générosité, c’est-à-dire la proportion de donneurs rapportée à la population en âge de donner en 2019. 

1,82 (1,63 pour le sang et 2,39 pour les plaquettes), c’est le nombre moyen de dons par donneur en 2019.

Valentin, pendant les deux ans de suivi pour son cancer, a bénéficié (à cause de la maladie ou des traitements) de :

  • 36 transfusions de sang (CGR – Concentré de Globules Rouges)

  • 91 transfusions de plaquettes : 61 CPA – Concentré d’Aphérèse Plaquettaire, et 30 MCP – Mélange de Concentré Plaquettaire.

En prenant les moyennes citées au-dessus, cela représente, par an, 11 donneurs de sang et 19 donneurs de plaquettes (en comptabilisant les plaquettes sous la seule étiquette CPA).

À l’échelle d’une seule personne, en prenant les mêmes moyennes, il faudrait alors 60 ans pour remplir les besoins transfusionnels de Valentin... À moins de donner plus souvent, dans ce cas-là en maximisant les dons, on passe à, et c’est déjà beaucoup, 13.5 ans pour un homme et 16.5 ans pour une femme.

Alors, aujourd’hui, posez-vous la question : si vous étiez à la place de Valentin ou d’un proche, ne seriez-vous pas contents/soulagés de savoir que quand il y a un besoin de sang/plaquettes, une poche soit disponible quasiment instantanément (il faut le temps de commander et de recevoir) ?

Et Valentin, encore une fois, n’est qu’un cas parmi tous les besoins quotidiens (accidents, interventions chirurgicales, maladies chroniques, grands brûlés, etc.).

Même si vous ne donnez pas régulièrement, tout don est précieux !

 

Si vous ne savez pas si vous pouvez donner votre sang et/ou vos plaquettes (ainsi que votre plasma) ou souhaitez en savoir plus, vous pouvez trouver tous les renseignements nécessaires sur le site de l’EFS (www.efs.sante.fr). Il existe un site internet (https://mon-rdv-dondesang.efs.sante.fr/)  pour prendre RDV. 

 

-- Attention, dans cet article, le raisonnement global est juste mais la comptabilité fine est difficilement réalisable. –

IMG-20200609-WA0000.jpeg

Pour

voler

plus

loin...

Par an, un homme qui donne son sang, peut le faire au maximum 6 fois (pour respecter des intervalles entre chaque don), pour une femme, c’est 4 fois.

Les globules rouges contiennent une protéine : l’hémoglobine, capable de fixer l’oxygène, c’est elle qui donne à notre sang sa couleur rouge. Lorsqu’on manque de globules rouges, on parle alors d'anémie, cela entraîne une forte fatigue. La transfusion de globules rouges peut être nécessaire lors d’une grave anémie ou d'une forte hémorragie.

Les concentrés de globules rouges (CGR) préparés à partir de sang « total », sont obtenus après une étape de centrifugation.

Les CGR sont conservés jusqu’à 42 jours, à une température fixée légalement entre +2° et +6°C.

Le prélèvement en lui-même ne dure que 8 à 10 minutes. Si l'on ajoute à cela le temps nécessaire à l'entretien préalable avec l’infirmier ou le médecin, ainsi que le repos suivant le prélèvement, un don de sang prend environ 45 minutes. 

Par an, quelqu’un qui donne ses plaquettes, peut le faire au maximum 12 fois (en respectant 4 semaines d’intervalle entre 2 dons).

Les plaquettes jouent un rôle indispensable dans la coagulation en contribuant à l’arrêt des saignements, en prévenant ou stoppant les hémorragies. Lorsqu’on se coupe par exemple, elles colmatent la brèche en venant se coller sur la surface. Grâce à leurs propriétés adhésives, elles s’accrochent les unes aux autres et vont former un bouchon. La transfusion de plaquettes peut être nécessaire pour stopper ou prévenir une hémorragie lors d'interventions chirurgicales, chez des personnes atteintes de déficit plaquettaire ou de leucémie, ou encore dans le cadre de traitement par chimiothérapie. 

Les concentrés de plaquettes sont préparés :

  • soit à partir d’un don de sang total : les mélanges de concentrés plaquettaires (MCP) proviennent de 5 donneurs de sang, dont le sang a été centrifugé pour séparer les plaquettes ;

  • soit à partir d’un don en aphérèse (un procédé permettant de prélever uniquement les plaquettes et de restituer au donneur les autres éléments du sang dans une même procédure). Cette technique permet de recueillir auprès d’un seul donneur et en un seul don suffisamment de plaquettes pour traiter un patient, il s’agit des concentrés plaquettaires d'aphérèse (CPA).

La durée de vie des plaquettes n'est que de 7 jours) Il est donc proposé plus particulièrement à des donneurs réguliers.

Comme pour un don de sang, vous passerez un entretien avec un médecin ou un infirmier qui déterminera votre aptitude au don de plaquettes. Ce type de don se fait uniquement sur rendez-vous. Vous devez prévoir 2 heures pour le don de plaquettes.